SAUVETEURS SECOURISTES GRENOBLOIS
menu

14 May 2019

✎ LA PRÉVENTION CE N'EST PAS UNE OPTION ✎

    Ce mardi 14 mai, les sauveteurs secouristes grenoblois se sont rendus à la journée de la prévention organisée par LA POSTE. De nombreux ateliers étaient organisés (simulation tonneau, simulation d'ivresse, etc.) dont un qui concernait le secourisme, et plus particulièrement la réanimation cardio-pulmonaire (RCP) ainsi que l'utilisation d'un défibrillateur.

    C'est par groupes de 20 personnes que le personnel de LA POSTE assistait aux différents ateliers. Au final, plus d'une centaine de personnes ont pu être ainsi initiées à ladite réanimation mais aussi à l'utilisation dudit défibrillateur.  

© SSG - NICOGOSSIAN R. 

11 May 2019

♡ LE PSC1 C'EST TROP BIEN ♡

    L'association des sauveteurs secouristes grenoblois a accueilli, ce samedi 11 mai 2019, 14 stagiaires au sein de sa salle de formation afin de les former aux gestes de premier secours. Pour l'occasion, deux formateurs de l'association étaient présents, ainsi qu'un aide-formateur.

    Les stagiaires présents ce jour-là venaient tous d'horizons différents, mais étaient tous animés par la même volonté  : décrocher le diplôme du PSC1 (Prévention et Secours Civique de niveau 1). Ce jour-là, parmi les stagiaires, certains le passaient afin de pouvoir se présenter au concours de professeur des écoles, d'autres dans le cadre du Brevet Professionnel de la Jeunesse de l'Éducation Populaire et du Sport (BPJEPS) ou tout simplement pour savoir comment réagir face à une situation de détresse.

    Le PSC1 est une formation de 7 heures abordant de très nombreux thèmes, que ce soit les malaises, les plaies, les brûlures, les traumatismes ou encore les arrêts cardiaques.

    Finalement, qu'est-ce que 7 heures si ce n'est seulement 420 minutes, qui sont seulement 25 200 secondes, ou tout simplement 7 épisodes de la casa de papel ? 

Vous n'avez plus d'excuses, on vous attend à la prochaine session !

© SSG - NICOGOSSIAN R. 

8 May 2019

⁂ LE 8 MAI : BIEN PLUS QU'UN JOUR FÉRIÉ ⁂

    Chaque année, depuis 5 ans déjà, a lieu dans le département la course de la résistance. Comme il est possible de le lire sur la page d'accueil de leur site, cet événement sportif et culturel est né de la volonté de rappeler le sens historique de la date du 8 mai, jour de la capitulation sans condition de l’Allemagne nazie en 1945. Il s’agit aussi de mettre en lumière les lieux emblématiques de la Seconde Guerre mondiale en Isère, département marqué par les oppositions au nazisme.

    La course de la résistance propose un large panel d'activité afin que tout le monde puisse trouver soulier à son pied. À titre d'exemple, il est possible de trouver différentes courses (adultes et enfants), mais aussi un trail de 30 km,  ou encore un parcours de randonnée pédestre, et enfin plusieurs parcours cyclo-touristiques (120, 90, 70 ou 40 km).

    Afin d'encadrer l'événement, 19 secouristes étaient présents sur les lieux, répartis au sein d'une infirmerie, de plusieurs VPSP ou encore de motos et de quad !

© SSG - NICOGOSSIAN R.

16 Apr 2019

◤ AU COEUR D'UNE FORMATION PSE2◥

    Durant les deux week-ends précédents, s'est déroulé au sein de l'association une formation PSE 2. Afin d'y accéder, il faut être titulaire du PSE1 (titre « secouriste ») et être âgé d'au moins seize ans (une autorisation parentale pour les mineurs étant nécessaire).

    Cette formation se déroule sur 35 heures et est répartie à travers différentes catégories d'enseignement.

    En effet, au sein de ladite formation, sont par exemple enseignées les différentes conduites à tenir face aux différents types de traumatismes (bassin, abdomen, etc.).

    De la même manière, sont enseignées des techniques d'immobilisation, de relevage ainsi que de brancardage. À cet égard, les stagiaires ont pu manipuler de nombreux outils différents !

    Pareillement, il est possible d'ajouter à cela les modules souffrances psychiques et comportements inhabituels, mais aussi les situations à multiples victimes (SMV), et beaucoup d'autres !

© SSG - NICOGOSSIAN R. 

18 Jan 2019

✆ SAUV LIFE : L'APPLICATION QUI SAUVE DES VIES ✆

    À l'occasion du lancement de l'application SAUV Life (disponible sur IOS et Android), les sauveteurs secouristes grenoblois se sont rendus au sein du centre commercial grenoblois Grand Place afin d'initier un maximum de personnes à la réanimation cardio-pulmonaire (RCP) #MassageCardiaque.

    Ce geste de secours est utilisé sur une victime inconsciente et qui ne respire plus. Dès lors, chaque minute est comptée. Plus les minutes passent, plus les chances de survie de la victime diminuent : 10% en moins chaque minute.

   À partir du moment où les services de secours sont alertés, ces derniers mettent une dizaine de minutes à arriver sur les lieux. Pour combler cette période de NO FLOW, le SAMU peut faire intervenir des sauveteurs citoyens qui se trouvent à proximité de l'incident : la personne sollicitée gardera le choix, d'accepter ou non, d'intervenir. 

    Pour s'inscrire sur l'application, il n'est pas nécessaire d'être titulaire d'un diplôme de secourisme : l'inscription est libre.  Certains seront sollicités pour aller récupérer un défibrillateur, et d'autres, formés à la RCP, seront sollicités pour débuter dès que possible la réanimation. 

    Enfin, en guise de conclusion, il est possible de reprendre l'un des slogans de l'application disposant la phrase qui suit  : « un arrêt cardiaque peut arriver n'importe où, et n'importe où, c'est là où nous sommes tous ! ».

© SSG - NICOGOSSIAN R. 

22 May 2019

♛ PREMIER DPS DE L'ANNÉE ! ♛

    Aujourd'hui, au stade des alpes, le FCG a accueilli l'équipe de Castres dans le cadre du Top 14. Les Grenoblois, toujours au rendez-vous afin de  soutenir leur équipe locale, ont besoin de secouristes qui, en cas d'émotion extrême soient à leurs côtés pour les secourir ! Pour ne pas créer de jalousie, les deux équipes qui s'affrontent disposent eux aussi d'une équipe de secouristes qui leur est dédiée (l'équipe "terrain" pour les intimes). 

    À ce titre, les sauveteurs secouristes grenoblois sont présents à tous les matchs du FCG. 

    Avant chaque rencontre, les secouristes se rejoignent à l'association deux heures avant l'entrainement afin de vérifier et préparer le matériel dans la joie et la bonne humeur, c'est un moment très convivial. Lorsque tout est prêt, les secouristes se déplacent jusqu'au stade des Alpes à bord des beaux véhicules afin d'être en place sur les lieux une heure avant le match, soit au moment de l'ouverture du stade au public. 

    Une fois que toutes les équipes se sont installées au sein des infirmeries qui leurs sont dédiées, pas le temps de dormir ! En effet, afin de garantir au mieux la qualité de nos interventions, quoi de mieux que de s'entrainer ? À cet égard, avant le lancement du match, nos secouristes en profitent pour s'entrainer en effectuant de nombreux gestes, que ce soit du relevage  de personne ou encore l'immobilisation d'un membre au sein d'une attelle. 

    Après s'être entrainé, et après que le match ait débuté, il est possible pour les secouristes, entre deux interventions, de contempler le match comme tous les autres supporters grenoblois (et non grenoblois :D) ! 

© SSG - NICOGOSSIAN R. 

⌛ RIEN EST ACQUIS DE MANIÈRE PÉRENNE ⌛

    Une fois le bac en poche, vous ne revenez plus sur son existence : il est acquis aeternum (éternellement) pour ceux qui n'aurait pas suivi le latin au collège et/ou au lycée. Par contre, ce n'est pas le cas de toutes les forma­tions diplômantes et qualifiantes. Effectivement, dans cer­tains domaines, dont le se­courisme, un certificat de compétences n'est ja­mais acquis de manière pérenne. Ceci s'explique par le fait qu'au grés du temps, les prises en charges et les conduites à tenir évolue constam­ment afin de ga­rantir la meilleure prise en charge possible. 

    À cet égard, les sauve­teurs secouristes greno­blois or­ganise chaque année une session de formation conti­nue, la dernière datant alors du samedi 15 dé­cembre 2018. 

Mais à quoi sert une for­mation continue si l'on a acquis le certifi­cat de compétence ?

    Les formations continues sont un excellent moyen pour les secouristes de mettre à jour leurs connais­sances. De la même manière, étant donné qu'ils sont tenus par un devoir d'information, ces sessions permettent de re­venir sur les modifications apportés par le ministère de l'intérieur concernant le ré­férentiel. 

    À titre d'exemple, l'une des nouveautés de cette fin d'année 2018 correspond à la prise de la glycémie (taux de glucose). Auparavant, ce geste n'entrait pas dans le champ de compétence des secouristes, il était ré­servé aux médecins ainsi qu'aux infirmiers. Désormais, sous réserves de respecter certaines conditions nécessaires, le secouriste peut, mesurer la glycémie. 

À part les nouveautés instaurés, les anciennes techniques une fois ac­quises ne changent pas ?

    Les techniques ne changent sans doutes pas, ou peu, mais la prise en charge si !Il est toujours mieux d'illus­trer les dires par des exemples, de la sorte, au­cune ambiguïté possible. 

    Prenons le cas de la réani­mation cardio-pulmonaire (RCP). Encore aujourd'hui, la technique du massage cardiaque n'a pas changée. Effectivement, après avoir vérifié que la victime était en arrêt, on débute la  réanimation en posant ses mains sur le haut de la moi­tié inférieure du sternum puis on réalise nos compressions.

    Mais si la méthode de la RCP n'a pas changée, la conduite à tenir (CAT), si. Aupa­ravant, il aurait fallu alerter immédiatement les se­cours médicalisés, plus maintenant. Désormais il faut attendre que le défibrillateur procède à une première analyse avant de lan­cer l'alerte. 

De toute manière, les conduites à tenir ne changent pas du jour au lendemain ?

    La dernière session PSE1 (Premiers Secours en Équipe de niveau 1) date du mois de juin de cette an­née. Entre temps, en l'espace de quelques (petit) mois, de nombreuses CAT ont changées. Lors­qu'avant il fallait systémati­quement mettre en place un collier cervical lors d'un traumatisme, aujourd'hui ce n'est plus vrai. Pareil pour les outils d'extractions ainsi que de transports. 

    Déroutant pour certains, rien d'étonnant pour d'autres, peu importe votre opinion sur la question, il faut rester informer de toutes ces modifications afin de remplir au mieux vos obligations sur le terrain ! 

    À l'issu de cette FC, outre le fait d'avoir revu des techniques anciennes, mais aussi le fait d'avoir appris de nouveaux gestes, les secouristes présents reçoivent une attestation prolongeant pour une année supplémentaire leurs compétences.

© SSG - NICOGOSSIAN R. 

1 - 2